Virus du papillome humain chez les femmes et les hommes - causes, symptômes et traitement

L'une des infections génitales les plus courantes et les plus dangereuses est le papillomavirus humain ou HPV: il peut provoquer des verrues, diverses maladies et des cancers génitaux. Cette infection se propage de différentes manières, a de nombreux types et menace toutes les personnes sexuellement actives. Comment vous protéger et protéger vos proches contre les infections, que faire lorsqu'un virus est détecté et comment traiter les papillomes - essayons de le comprendre.

Qu'est-ce que le virus du papillome humain

Le virus du papillome humain est un énorme groupe de virus qui comprend 27 espèces et environ 500 souches (types). La plupart d'entre eux n'entraînent pas de pathologies dans le corps humain, ils existent de manière imperceptible, sans complications, mais certains types sont potentiellement dangereux. Ils peuvent provoquer diverses maladies, notamment le cancer, des troubles de la reproduction, le VIH.

Ce qui est dangereux

Les papillomavirus existent depuis très longtemps. Le problème du traitement en profondeur de la maladie n'a pas été pris en compte jusqu'à ce qu'il soit prouvé que le VPH prolongé chez la femme provoque le développement de l'oncologie cervicale. Maintenant, c'est la complication la plus fréquente, dans d'autres cas, des verrues, un affaiblissement du système immunitaire sont observés, à partir de tumeurs malignes - cancer de la vulve, du pénis, du canal anal. Le virus du papillome humain est dangereux non seulement pour le système reproducteur: il peut provoquer un cancer de la tête, des poumons, du cou, des lésions muqueuses.

Virus du papillome humain et grossesse

L'interaction du papillomavirus et de la grossesse doit être constamment surveillée par un médecin: la maladie ne peut être transmise à un enfant que s'il y a des papillomes dans le vagin, le contact intra-utérin ne constitue pas une menace. Dans ce cas, l'enfant recevra une infection des organes génitaux ou du système respiratoire. Si une femme est infectée par l'un des virus dangereux du type 16e ou 18e, qui causent le cancer du col de l'utérus, il est recommandé de procéder à une césarienne; l'élimination des papillomes pendant la grossesse est impossible.

papillomavirus humain pendant la grossesse

Symptômes du VPH

Dans de nombreux cas, le papillome viral est asymptomatique, n'apparaît pas à l'extérieur et disparaît de lui-même après un certain temps. La gravité dépend du type de virus et de ses caractéristiques. Les gens trouvent un problème lorsque des papillomes apparaissent sur le corps - de petites verrues en forme de cône, qui sont considérées comme des symptômes du VPH. Presque toujours, lorsque le corps est infecté, on peut observer une diminution de l'immunité, une diminution des fonctions protectrices du corps, une plus grande sensibilité au rhume, aux maladies infectieuses.

Chez les femmes

Le VPH chez la femme se manifeste sous la forme de verrues génitales - de petites formations corporelles pointues ou plates sur la face interne du vagin, les lèvres externes. Des verrues simples ou multiples peuvent apparaître sur différentes parties du corps: membres, tête, cou. Ils sont pour la plupart indolores, petits et provoquent plus d'inconfort psychologique et esthétique.

Chez les hommes

Chez l'homme, des papillomes apparaissent sur la plante des pieds, des mains, du visage et de la tête. Lorsqu'il est infecté par un virus dangereux, une papulose du pénis et des testicules est possible: c'est un papillome jaune ou rose qui se détache légèrement au-dessus de la peau. Un autre symptôme désagréable du VPH chez les hommes est la maladie de Bowen: formations en forme de plaque rouge, excroissances sur le gland du pénis.

Causes des papillomes

La cause des papillomes peut être considérée comme la pathogenèse de l'infection: lorsqu'il pénètre dans le corps, le virus est localisé dans les couches inférieures de l'épithélium, il est plus facile pour lui de pénétrer dans les tissus mous vulnérables, comme dans l'utérus féminin et vagin. Il coexiste avec les cellules ou interfère avec l'ADN et provoque des changements dans le corps. Dans ces cas, le développement de tumeurs malignes se produit. Les verrues sont obtenues directement à partir de l'activité du virus au niveau intracellulaire, son effet sur la peau de l'intérieur.

manifestations du virus du papillome humain sur le visage

Types de VPH

Les conditions précancéreuses peuvent provoquer des virus de groupes à risque moyen et élevé, les papillomavirus faiblement oncogènes sont inoffensifs, leurs manifestations - les verrues - montrent des résultats de biopsie négatifs et ne nuisent pas à la santé. Les types d'infection virale diffèrent par le degré de risque oncogène et les listes sont régulièrement revues, complétées et modifiées. À l'heure actuelle, la 16e et la 18e sont parmi les souches les plus dangereuses pour les femmes; elles se retrouvent dans 90% des cas de cancers du col de l'utérus.

HPV à haut risque oncogène

Le VPH à haut risque oncogène peut être détecté lors de tests après examen des verrues. Ces virus sont presque toujours accompagnés de verrues génitales. Cette catégorie comprend des souches infectieuses telles que 16, 18, 31, 33, 39, 45, 50, 59, 61, 62, 64, 68, 70, 73. Elles sont capables de provoquer une dégénérescence des tissus dans lesquels elles tombent, leur causant la plupart des cancers et autres pathologies dangereuses.

Comment le VPH se transmet

Parmi les modes de transmission du VPH, le sexuel est définitivement en tête, alors que la pénétration n'est pas nécessaire, le contact direct des organes génitaux suffit. Cela a fait du virus la deuxième infection sexuellement transmissible la plus courante après l'herpès, en particulier dans les pays pauvres à faible qualité de vie. Toutes les personnes sexuellement actives de tout sexe et âge peuvent être infectées par un papillome. Il peut être présent dès la naissance et se manifester seulement à un certain moment. De quelles autres manières le VPH est-il transmis:

  • Contact peau à peau direct. Le virus peut vivre pendant un certain temps dans les lieux publics après leur visite par des personnes malades, il est surtout actif dans un environnement humide adapté: un bain, une piscine, une salle de sport, des toilettes. Dans de tels cas, le virus peut être transmis par des abrasions, des coupures ou par contact direct avec la membrane muqueuse.
  • Infection du bébé lors de l'accouchement. Dans ce cas, une papulose pulmonaire et des verrues anogénitales peuvent survenir.

Période d'incubation

De nombreuses personnes vivent longtemps avec la maladie et ignorent sa présence, alors qu'avec une vie sexuelle active, elles sont des porteurs potentiels. La période d'incubation du VPH est très longue, c'est pourquoi la maladie passe souvent inaperçue. Cela dure de 5 mois à plusieurs années, se déroule de manière latente, les virus sont activés en raison de divers facteurs: une diminution de l'immunité, des maladies, un stress sévère, après quoi ils se multiplient et apparaissent à l'extérieur.

médecin examine des tests pour diagnostiquer le papillomavirus

Diagnostique

Le diagnostic est effectué lorsque des verrues sont détectées sur le corps et, afin de déterminer le type de virus, différentes méthodes d'examen sont utilisées. Leur choix dépend de la localisation des papillomes: les formations anogénitales nécessitent un examen obligatoire du col de l'utérus, plantaires et autres portables - examen histologique et tests sanguins. Quelles méthodes de diagnostic les médecins peuvent-ils utiliser:

  1. Examen cytologique - analyse des raclures du col de l'utérus et du canal utérin.
  2. La colposcopie est un test pour les femmes utilisant de l'acide acétique: la surface de la membrane muqueuse est observée après son application.
  3. Biopsie - prélèvement d'un échantillon de peau pour rechercher des cellules cancéreuses. Il est utilisé chez les hommes et les femmes atteints de VPH hautement oncogène.
  4. Détermination du type par PCR (réaction en chaîne par polymérase) - ADN, les acides nucléiques sont examinés.
  5. Examen histologique.
  6. Un test de dépistage vaginal est un moyen précis d'identifier les conditions précancéreuses et cancéreuses chez les femmes sans symptômes visibles.

Une analyse

Avant de procéder, vous devez arrêter de prendre des médicaments antiviraux et antibactériens. Les tests HPV, pour lesquels des frottis sont prélevés sur le vagin et l'urètre, sont effectués dans des cliniques et des laboratoires spécialisés. Pour les femmes, les tests sont contre-indiqués pendant la menstruation et les premiers jours après la fin; les hommes ne doivent pas uriner pendant deux heures avant la procédure. Des médecins, des urologues ou des oncologues sont impliqués dans le décodage des résultats et un test d'anticorps peut être effectué.

Traitement du papillomavirus

La principale question qui inquiète les patients est de savoir s'il est possible de guérir complètement et définitivement le VPH (papillome)? Malheureusement non. Dans 90% des cas, l'immunité se débrouille d'elle-même, mais il n'existe pas de méthode efficace pour l'éliminer du corps. Le traitement est réduit à l'élimination des verrues, des verrues génitales et des conséquences possibles de la maladie - tumeurs bénignes ou malignes, épithélium endommagé. Certains médicaments sont utilisés pour aider le corps à combattre les infections et à accélérer le processus de réparation des tissus.

pilules pour le traitement du papillomavirus humain

Traitement chez la femme

L'infection par le virus du papillome humain chez les femmes peut être un signe avant-coureur de maladies dangereuses, il est donc nécessaire de consulter régulièrement un gynécologue et de faire des contrôles préventifs si nécessaire. Si des verrues sont trouvées sur le corps, vous n'avez pas besoin d'essayer de les enlever vous-même, cela peut entraîner des conséquences encore plus graves. Se référant au traitement du papillomavirus chez la femme, ils signifient l'élimination des tissus affectés, le suivi de la croissance et du développement des verrues; un traitement général peut être utilisé en cas d'infection par un VPH hautement oncogène. Façons d'éliminer les papillomes:

  • opération;
  • moxibustion chimique;
  • élimination au laser (dioxyde de carbone, faisceau de néodyme);
  • destruction de la concentration des cellules affectées par l'azote liquide;
  • électrocoagulation.

L'élimination des verrues et des verrues ne signifie pas un remède: ce n'est qu'une mesure temporaire pour aider à prévenir la formation de cellules malignes, et les femmes en ont besoin en raison de la forte probabilité de cancer du col de l'utérus avec le VPH. Après l'opération, des rechutes ou des complications sont possibles sous la forme de dommages aux zones adjacentes à celles qui ont été enlevées. Avec une intervention rapide, non seulement le cancer peut être évité, mais aussi une chirurgie de l'utérus peut être pratiquée sans nuire à la santé reproductive et à la santé des femmes.

Traitement du VPH chez les femmes avec des médicaments

Le traitement du papillomavirus avec des médicaments n'a lieu qu'après que le médecin a prescrit des médicaments, car tous les médicaments ne remplissent qu'une fonction auxiliaire, n'étant pas le principal moyen de traitement. Pour le traitement du VPH chez les femmes avec des médicaments, des pilules antivirales et des médicaments du groupe immunomodulateur sont utilisés. Comment ils aident à combattre la maladie:

  • Antiviral: agir directement sur les cellules "étrangères" du corps, augmenter la production d'anticorps; peut interférer avec la reproduction ou avoir un effet stimulant sur les ressources naturelles du système immunitaire.
  • Immunomodulatoire: Les médicaments immunomodulateurs ont la capacité de provoquer une résistance non spécifique - résistance et défense corporelle accrue, régénération des tissus endommagés. Il existe un certain nombre d'effets secondaires, il doit être appliqué en doses.
  • Suppositoires rectaux et vaginaux: aide à se débarrasser des verrues génitales et des verrues dans la région anogénitale. Avant utilisation, vous devez traiter la zone avec un désinfectant spécial.
médicaments pour le traitement du papillomavirus humain

Traitement des souches 16, 18 chez les femmes avec des médicaments

En présence d'un virus de type oncogène, une opération sur le col de l'utérus, si des verrues s'y sont formées, et un nettoyage de tout le vagin, car aucun médicament n'éliminera le virus. Ils ne peuvent que contribuer au fait que sa propagation ralentit ou s'arrête. Des médicaments antiviraux à action immunostimulante sont utilisés - pour l'adaptation rapide du corps à un état sain après la chirurgie et pour prévenir les rechutes. Lors du traitement des souches 16. 18 chez la femme, des médicaments sont prescrits pour réduire les verrues existantes avant la chirurgie:

  • les interférons;
  • interféronogènes.

Les injections

Pour éliminer les signes externes, lorsque les papillomes ne sont pas oncogènes, des injections sont prescrites. Il existe un médicament disponible sous forme d'ampoules pour injection. Il peut être utilisé à la fois à des fins médicinales et prophylactiques, il n'y a pas d'effets secondaires et de contre-indications. Il aide à se débarrasser des verrues sans chirurgie et augmente considérablement la période de rémission.

Améliorer l'immunité avec le VPH

Qu'est-ce que le VPH, outre les papillomes, l'oncologie et la dysplasie utérine? Il s'agit d'une immunité gravement abaissée, d'une sensibilité à toutes les infections saisonnières et d'une période de récupération difficile. Une augmentation artificielle et naturelle de l'immunité est également importante pour donner au corps de la force et la capacité de lutter seul contre l'infection. Pour cela, il existe des médicaments spéciaux, des frais médicaux et des méthodes traditionnelles. Comment vous pouvez améliorer l'immunité:

  • Un complexe de vitamines utiles avec des oligo-éléments.
  • Médicaments: immunomodulateurs et antiviraux.
  • Médicaments doux: ginseng, échinacée.
  • Le gingembre, le citron, l'échinacée, le radis, l'églantier, les noix, le miel, les agrumes sont des produits indispensables à la vitalité de l'organisme.
  • Mangez plus de légumes verts, de fruits frais, buvez du thé vert.
  • Pour visiter la piscine, les bains, pour effectuer des procédures d'eau à la maison (douche de contraste, bains aux herbes).
  • Ajustez les habitudes de sommeil et diététiques. Mangez à l'heure, dormez le temps nécessaire.
noix pour augmenter l'immunité en cas de papillomavirus

Prophylaxie

La plupart des types de virus sont inoffensifs, mais il faut être prudent, car le porteur d'une infection peut plus facilement être infecté par la seconde qu'une personne en bonne santé. La prévention du VPH comprend un certain nombre de procédures et de procédures incontournables que chaque adulte doit suivre, qu'il soit sexuellement actif ou non. Quelles méthodes préventives peuvent être utilisées:

  1. Vaccination. Empêche les tendances dangereuses dans le développement du virus, mais pas l'infection par celui-ci. Après la vaccination, une éventuelle infection devrait passer rapidement et inaperçue.
  2. Préservatifs. Ils ne garantissent pas une protection complète, car ses particules sont très petites et peuvent pénétrer dans le matériau, mais dans la plupart des cas, ils réduisent au minimum le risque de transmission.
  3. Contrôle sexuel. Le changement constant de partenaires est la plus forte probabilité d'infection.
  4. Respect des règles d'hygiène personnelle. Ne permettez à personne, même aux personnes que vous connaissez, d'utiliser votre serviette corporelle, vos sous-vêtements.
  5. Visites régulières chez le gynécologue, urologue, frottis.